Qu'est-ce que l'investissement durable?

Qu'est-ce que la durabilité?

De plus en plus de gens se demandent ce qu'est la durabilité, un concept qui est aussi abordé de plus en plus souvent dans les médias. Le bien-être animal, les combustibles fossiles, le droit du travail, la consommation de viande... Ce ne sont là que quelques exemples de questions durables qui gagnent en importance.
Mais concrètement, qu'est-ce que la durabilité ?

La durabilité peut être définie de deux manières.
Le concept peut d'une part renvoyer à « la capacité de rester en bon état longtemps », aussi définie comme « résistance ».
D'autre part, la durabilité peut être prise au sens large, à savoir la manière dont le concept est perçu par notre société contemporaine. Cette approche plus large n'offre pas de définition univoque. La durabilité recouvre plusieurs éléments et est interprétée différemment par chaque individu. Il s'agit donc d'une donnée dynamique : son interprétation suit l'évolution de différents domaines ainsi que le débat sociétal. 


La durabilité au sens large englobe généralement trois domaines : l'économie, l'environnement et la problématique sociale.


Ces trois grands domaines se chevauchent et annoncent des défis socio-écologiques, socio-économiques et éco-économiques comme, respectivement, la santé et la sécurité, la formation et le développement et l'efficacité énergétique.


Le point médian où les trois domaines se recoupent est considéré comme la durabilité. 


Forum Ethibel utilise le concept de la durabilité au sens large. Les facteurs ESG (environment – social – good governance) constituent le fil rouge de son fonctionnement.


Investissement durable

L'importance de la durabilité va croissant, tout comme celle de l'investissement durable. De plus en plus d'investisseurs, tant particuliers qu'institutionnels, s'interrogent sur la question de l'utilisation de leur capital à des fins durables. Ils accordent toujours plus d'importance au caractère durable d'un produit financier, d'épargne comme d'investissement, mais aussi du gestionnaire de portefeuille lui-même. Les acteurs financiers n'ont petit à petit plus d'autre choix que de s'adapter, d'une part en développant des produits durables, et d'autre part en intégrant la durabilité dans leur mode de fonctionnement et leur politique.

Stratégies de durabilité

Les investissements durables sont des placements qui ne prennent pas uniquement en compte l'aspect financier: ils tiennent également compte d'éléments extrafinanciers. Les produits durables peuvent être définis comme des produits qui utilisent des critères sociaux explicites, systématiques et équilibrés pour sélectionner les valeurs dans lesquelles investir (MIRA, 2018).

Les facteurs extrafinanciers peuvent être intégrés de différentes manières. Il existe actuellement sept stratégies de durabilité qui reviennent régulièrement, soit sept manières de réaliser un investissement durable. Ces stratégies sont dans la ligne des définitions de l'investissement durable d'Eurosif (European Sustainable Investment Forum) et de la GSIA (Global Sustainable Investment Alliance). Febelfin, le représentant du secteur financier belge, se réfère également à ces définitions quant aux différentes manières de réaliser un investissement durable.  

Approche négative

Afbeelding

Critères négatifs/d'exclusion

Exclusion de secteurs indésirables, de certaines pratiques ou d'entreprises, p. ex. : industrie du tabac, produits d'armement, jeux de pari...

Afbeelding

Contrôle sur la base de normes

Exclusion d'organisations qui enfreignent (plusieurs fois) les normes internationalement reconnues. Le Pacte mondial de l'ONU bénéficie d'une reconnaissance croissante en tant que norme pour les investissements durables. 

Approche positive

Afbeelding

Intégration des facteurs ESG

Outre l'analyse financière traditionnelle, prise en compte systématique de l'environnement, de l'humain et de la gouvernance interne dans l'évaluation des organisations. 

Afbeelding

Approche « best in class »

Sélection des meilleurs élèves de chaque secteur sur la base de leurs prestations ESG.

Approche spécifique

Afbeelding

Investissement d'impact et investissement social

Investissements ciblés visant à résoudre des problèmes sociétaux et écologiques spécifiques.

Afbeelding

Investissement durable thématique

Accent sur des thématiques spécifiques comme le changement climatique, les énergies renouvelables, l'agriculture durable, l'enseignement, la santé...

Actionnariat actif

Afbeelding

Engagement et vote motivés par les facteurs ESG

Avoir recours aux droits de participation pour entrer directement en dialogue avec l'entreprise. Poursuivre des objectifs ESG en soumettant des propositions et en votant aux assemblées générales des actionnaires. 


Les produits durables prennent en compte de plus en plus de stratégies de durabilité différentes. Il existe par exemple de nombreux produits d'investissement qui incorporent les quatre premières approches (positive et négative) dans leur politique de durabilité. Il faut toutefois garder un œil critique. Un produit est en effet souvent perçu comme durable lorsqu'on « décoche » les cases et qu'on se réfère à la mise en œuvre des stratégies de durabilité. Ce n'est cependant pas toujours vrai étant donné que la portée des stratégies peut fortement varier. 
Voici quelques exemples à titre d'éclaircissement : 

  • Approche négative : exclusion
    Les critères négatifs d'exclusion que les différents acteurs utilisent peuvent fortement varier. L'un peut par exemple choisir d'exclure les sociétés dont plus de la moitié du chiffre d'affaires provient de produits du tabac tandis qu'un autre optera pour la tolérance zéro.  
  • Approche positive: « best in class »
    L'approche « best in class » consiste souvent à retenir les meilleurs 50 % d'un secteur. Chaque acteur est cependant libre de fixer un autre seuil. Il est donc possible d'être plus ou moins strict dans sa sélection « best in class ». 
  • Approche spécifique : investissement thématique
    Les produits durables axés sur le changement climatique sont courants. Le sens qu'ils revêtent peut par contre fortement varier en fonction du développeur du produit. S'agit-il uniquement de producteurs d'énergie renouvelable ou bien également de producteurs de charbon qui s'efforcent de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre ? Il peut par ailleurs arriver qu'aucune attention ne soit accordée aux prestations sociales ou à la bonne gouvernance, justement parce que la priorité est donnée aux aspects environnementaux. Il est donc possible qu'une société produise de l'énergie renouvelable dans un portefeuille de placement « vert », mais qu'elle ne respecte pas les droits de son personnel. 


La manière d'appliquer une stratégie durable, l'importance donnée à une thématique ainsi que la définition que l'on retient de la durabilité sont autant de facteurs qui complexifient l'investissement durable.

Avec l'importance croissante de la problématique du climat, des sujets tels que les combustibles fossiles ou les émissions de gaz à effet de serre sont sur toutes les lèvres. Il existe une foule de visions différentes sur la façon d'intégrer les entreprises liées à ces deux thématiques dans un produit financier durable. Là où certains acteurs optent pour exclusion totale, d'autres choisissent de les intégrer dans une certaine mesure. L'idée que chacun se fait de la transition vers les énergies renouvelables et la forme que prend l'engagement de chacun jouent ici certainement un rôle. Certains sont en effet d'avis que c'est justement ce genre d'entreprises qui a les moyens d'investir dans la recherche sur les énergies renouvelables et qu'il faut donc continuer à investir dans celles-ci. En outre, de plus en plus de gens croient aux effets bénéfiques d'un accompagnement des entreprises – au travers d'un actionnariat actif – dans leur transition durable.

Bien que certaines thématiques soient encore sujettes à controverse, il est possible de dégager des lignes claires de conduite pour certains domaines. De façon générale, nous pouvons affirmer que les sociétés impliquées dans la production d'armes ou de tabac, dans la pornographie et les jeux de pari sont souvent complètement ou partiellement exclues des produits d'investissement durable.

La situation est également claire concernant certaines armes controversées (mines antipersonnelles, bombes à fragmentation, etc.). Ce type d'armes est en effet banni par la législation belge. Les produits d'investissement à gestion active doivent donc obligatoirement éviter toute implication dans les secteurs concernés.


Comment puis-je réaliser un investissement durable ?

Partez de vos propres normes et valeurs

Tout comme la durabilité, l'investissement durable prend le sens que vous lui donnez. Réaliser un investissement durable, c'est d'abord définir ce que sont vos propres normes et valeurs. Que trouvez-vous essentiel ? À quoi accordez-vous de l'importance ? Votre vision de la durabilité doit ressortir du même type d'exercice que le profilage financier (déterminer si vous voulez réaliser un placement sûr ou à risque et définir le rendement attendu). Idéalement, un investissement durable reflète les accents que vous mettez dans votre définition de la durabilité et dans votre vision sociale.

La transparence est essentielle

Nous avons déjà expliqué combien le caractère durable d'un produit d'investissement peut être complexe en raison des différentes définitions et applications des stratégies durables. Par ailleurs, en raison de la demande croissante en produits d'investissement durable, la durabilité est souvent utilisée comme argument dans le cadre d'une stratégie marketing. C'est là que le danger du greenwashing entre en scène : faire passer un produit pour plus vert qu'il ne l'est vraiment.

Pour lutter contre ces facteurs, une importance sans cesse croissante est accordée à la transparence. La transparence est essentielle dans tout le processus d'investissement durable. Le client doit pouvoir savoir dans quoi un produit investit réellement. Le plus important est donc de lire attentivement le prospectus et les documents commerciaux ainsi que de poser des questions complémentaires au développeur du produit.
Il est en outre intéressant de vérifier si le produit a reçu un label et, le cas échéant, ce qui se cache précisément derrière ce label. Il existe en effet différents labels ayant chacun leur propre portée et leur propre objectif. L'Union européenne planche ainsi actuellement sur un écolabel (axé sur les effets climatiques positifs), tandis que Febelfin a développé un label durable intégrant tous les facteurs ESG (environnemental, social, bonne gouvernance). Décerner des labels aux produits financiers contribue à l'effort de transparence et offre un certain aperçu de la vaste offre de produits d'investissement durables.

L'investissement durable en Belgique


De nombreux acteurs financiers en Belgique proposent une épargne ou un investissement durables :


  • Bureaux de banque, courtiers et agents en assurance
  • Gestionnaires de portefeuille, fonds de pension ou autres gestionnaires d'actifs
  • Certaines sociétés comme les prêteurs, crowdfunders et coopératives reconnues

Comme expliqué précédemment, la première chose à faire est de bien vous informer sur l'offre d'investissements durables ainsi que sur les spécifications de chaque produit.

Pour plus d'informations sur l'investissement durable en Belgique, vous pouvez consulter l'étude MIRA de Forum Ethibel. Ce rapport annuel apporte des chiffres concrets et des éclaircissements sur certaines thématiques en lien avec la durabilité et le monde financier. Consultez le rapport ici